Breaking News
Home / Actualités / Haïti-insécurité: L’Etat Haïtien fait face à une guérilla”, dixit Jean Michel Lapin

Haïti-insécurité: L’Etat Haïtien fait face à une guérilla”, dixit Jean Michel Lapin

Le premier ministre nommé, Jean Michel Lapin, lors du dépôt de ses pièces à la chambre des députés,  mardi, s’est prononcé sur la situation sécuritaire du pays notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. une situation qui paraît très préoccupante pour le pouvoir en place, selon monsieur Lapin qui annonce des mesures appropriées.

Au moment où des gangs armés de la saline s’affrontaient, le mardi 16 avril, le premier ministre nommé, Jean Michel Lapin, a procédé au dépôt de ses documents à la chambre des députés.

En début de journée, la situation était impraticable dans certaines zones de la Capitale. De martissant à la saline,  les citoyens qui fréquentent ces espaces sont  inquiets face aux rafales d’armes automatiques retentissant quotidiennement dans le ciel de Port-au-Prince.

Il était 3h de l’après midi, lorsque le premier ministre nommé, Jean Michel Lapin, dans une ambiance animée d’un concert de cartouches au marché de la Croix-des-bossales, à quelques mètres du parlement haïtien, a fait dépôt de ses pièces à la chambre des députés.

Une situation de panique a régné dans l’enceinte du parlement. Selon certaines informations qui circulaient  à l’intérieur au  palais législatif, des bandits lourdement armés seraient parvenus à la barrière donnant accès à l’entrée principale du parlementalors que le premier ministre nommé se trouvait au salon diplomatique de la chambre des députés.

Une situation qui a provoqué un vent de panique et mis les agents de sécurité du parlement sur pied de guerre. Laissant le parlement après le dépôt de ses pièces,  Jean Michel Lapin s’est exprimé sereinement comme d’habitude sur les préoccupations du gouvernement démissionnaire face à cette situation notamment le problème de la sécurité.

Selon lui, depuis en 1986, Haïti a connu des moments difficiles en matière de sécurité. Il y avait des mouvements de banditisme qui se sont transformé en  banditisme armé.

Face à cette situation, le conseil supérieur de la police nationale s’était réuni c mardi sur la situation sécuritaire du pays, a confié Jean Michel Lapin aux journalistes. Après cette rencontre, les membres du CSPN ont pu analyser, évaluer et apprécier la situation, et envisager des réponses appropriées.

Actuellement, “le pays fait face à une guérilla” a-t-il martelé. Le premier ministre nommé a souligné que le gouvernement, à travers ses structures de sécurité va apporter des réponses immédiates à ce problème.

Aussi, faut-il rappeler qu’à la sortie du premier ministre nommé du parlement, les bandits ont incendié l’espace dénommé “Gare Marc Donald”, une partie du marché de la Croix-des-bossales. Des sapeurs pompiers étaient déjà sur les lieux pour limiter les dégâts.

About Fierté Haitienne FM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*