Breaking News
Home / Actualités / Des organisations de défense des droits humains choquées par l’initiative de certains députés de mettre en accusation la CSC/CA

Des organisations de défense des droits humains choquées par l’initiative de certains députés de mettre en accusation la CSC/CA

Les membres de ce regroupement d’organisations de droits humains baptisé Ensemble Contre la Corruption – ECC  se disent choquer d’apprendre par voie de presse, qu’un groupe réunissant une soixantaine de députés, a déposé une motion appelant à juger les membres de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif – CSC/CA, par devant la Haute Cour de Justice, pour manquement à la réalisation de leur mission, lit-on dans une correspondance adressée ce jeudi 9 mai 2019 au Président de la Chambre des Députés, Gary Bodeau.

Par ailleurs, ce consortium postule que ​sans vouloir donner une quelconque leçon aux parlementaires signataires de cette motion, Ensemble Contre la Corruption pense que ce genre d’accusation devrait-être soutenu par des preuves irréfutables afin d’éviter que l’institution parlementaire continue de dévaler la pente de la perte totale de toute crédibilité aux yeux des citoyens-nes et de l’opinion publique.

“Monsieur le Président, où est le rapport d’audit de travaux et de gestion des membres de la CSC/CA sur lequel s’appuient vos collègues dans cet acte d’accusation ?”, s’interroge  ECC.

En guise de rappel, les défenseurs de droits humains se méfient du contexte dans lequel cette motion intervient. Ce regroupement d’organisations attire l’attention de l’opinion publique et des citoyens-nes, que la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif – CSC/CA se prépare à communiquer son rapport complémentaire sur la gestion des Fonds PetroCaribe. Le premier rapport était très accablant pour des ordonnateurs publics qui n’ont pas su respecter  les règles de la bonne gouvernance ou qui ont sciemment participé à la dilapidation de ces fonds.

En second lieu, il faut aussi rappeler que dans une correspondance en date du 11 avril 2019, Ensemble Contre la Corruption a demandé aux Membres de la CSC/CA, de réaliser un audit de la Questure de la Chambre des députés et du Sénat de la République, suite à des informations financières scandaleuses diffusées dans les médias et sur les réseaux sociaux.

​Pour l’ECC, cette motion déposée par une majorité de députés s’apparente à un appel désespéré d’une majorité de députés pour, d’une part, faire obstacle et s’opposer, à la publication du rapport complémentaire de la CSC/CA relatif à la gestion des fonds PetroCaribe et pour, d’autre part, tenter d’éviter à la Questure de la Chambre des députés tout contrôle et toute vérification par la CSCCA.

About Fierté Haitienne FM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*